Comparison of 3-month visual outcomes of a spherical and a toric
 trifocal intraocular lens

Francisco Poyales, MD, Nuria Garzon, PhD

JCRS, février 2019

 

Objectif: évaluer les résultats visuels et la satisfaction des patients après l’implantation de deux implants intraoculaires trifocaux (LIO): un implant trifocal sphérique et un implant trifocal torique.

 

 

Méthode: Essai clinique contrôlé et prospectif, monocentrique à Madrid. Les patients (âgés de plus de 50 ans) ont été implantés de manière bilatérale avec un implant hydrophile trifocal sphérique (FineVision POD F) si l’astigmatisme cornéen était inférieur ou égal à 1,0 dioptrie, ou avec une un implant hydrophile trifocal torique (FineVision POD FT) si l’astigmatisme était supérieur à 1,0 D. Les résultats ont été analysés trois mois après la chirurgie et comprenaient les acuités visuelles monoculaires et binoculaires de loin, de près et en vision intermédiaire, non corrigées et corrigées. Les autres critères de jugements étaient : les courbes de défocalisation, la sensibilité au contraste et la satisfaction du patient.

 

Résultats: Il n’existait aucune différence statistiquement significative entre les groupes en ce qui concerne l’acuité visuelle de loin monoculaire non corrigée (UDVA) (p= 0,38) ou corrigée (CDVA) (p= 0,22) et les acuités visuelles en vision intermédiaire (DCIVA) (p= 0.95). Cependant, en vision de près, l’acuité visuelle corrigée (DCNVA) était légèrement meilleure dans le groupe implant sphérique (p= 0,008). L’UDVA était de 20/25 ou mieux dans 89% des yeux du groupe implant sphérique et à 93% du groupe implant torique. La DCIVA était de 20/32 ou mieux dans 92% des yeux dans le groupe implant sphérique et de 93% dans le groupe implant torique à 80 cm. A 60cm, cette acuité visuelle était et de 20/32 ou mieux dans 100% des yeux dans les deux groupes. Le DCNVA était de 20/32 ou mieux dans 89% des yeux du groupe implant sphérique et de 90% des yeux du groupe implant torique. Il n’y avait pas de différence entre les groupes en ce qui concerne la sensibilité au contraste, les courbes de défocalisation, les valeurs de cylindre et la satisfaction des patients..

 

Conclusion: les patients ont présenté une amélioration significative de l’acuité visuelle dans les 2 groupes. Ils ont présenté une bonne acuité visuelle non corrigée à toutes les distances. La satisfaction des patients était élevée dans les 2 groupes.