Comparison of a panfocal and trifocal diffractive intraocular lens after femtosecond laser-assisted lens surgery

JSRS, novembre 2018

Böhm M1Hemkeppler E1Herzog M1Schönbrunn S1de’Lorenzo N1Petermann K1Kohnen T2.

OBJECTIF :

Comparer les résultats visuels de 2 implants multifocaux diffractifs (LIO) après chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde.

Etude monocentrique : Département d’ophtalmologie, Université Goethe, Francfort, Allemagne.

 

METHODES:

Série prospective comparative.

Cette étude comprenait des patients ayant une implantation bilatérale d’un implant Panoptix ou AT LISA trifocal. Les critères d’exclusion étaient une chirurgie oculaire antérieure, un astigmatisme cornéen supérieur à 1,50 dioptries, une pathologie oculaire et des anomalies cornéennes. Les critères étudiés ont été l’acuité visuelle à 4 m pour la vison de loin, 40 cm pour la vision de près et 60 cm (pour le Panoptix) et 80 cm (pour l’AT LISA) pour la vision intermédiaire, la courbe de défocalisation monoculaire et la sensibilité au contraste. Un questionnaire sur la qualité de la vision a également été remis à chaque patient.

 

RÉSULTATS:

L’étude comprenait 80 patients. Il n’y avait pas de différence significative concernant l’acuité visuelle (>0,1logMAR) entre les 2 types d’implant quelque soit la distance (P> 0,05). La courbe de défocalisation de l’implant Panoptix (0,01 logMAR) a montré une acuité visuelle meilleure à 50 cm par rapport à l’AT LISA (0,16 logMAR) (P <0,001). Il n’y avait pas de différence significative entre les groupes dans la courbe de défocalisation aux autres distances (p> 0,05). La sensibilité aux contrastes dans des conditions photopiques, mésopiques et mésopiques avec éblouissement était similaire entre les groupes (P> 0,05).

 

CONCLUSIONS:

Les deux implants intra-oculaires offraient une excellente vision de loin, de près et en vision intermédiaire. Ces implants semblent être également intéressants pour les patients ayant des besoins précis en vision intermédiaire mais il faut préciser que la l’implant Panoptix semble vouloir être plus performant en vision à 60 cm par rapport à l’implant AT LISA qui l’est plus à 80 cm. Les deux implants offrent une grande indépendance vis-à-vis des lunettes avec une sensibilité au contraste comparable et une grande satisfaction du patient, malgré quelques effets photiques.