Les techniques au LASER La Photo-Keratectomie Réfractive (PRK)

est une des premières techniques d’utilisation du laser excimer pour le traitement des défauts réfractifs . Laser = Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation Excimer = EXCI/ted – di/MER . Elle se déroule en deux temps :

  1. le pelage de l’épithélium de la cornée avec une brosse ou une spatule , avec ou sans application d’une solution alcoolisée à 20% ,
  2. le traitement par laser proprement-dit qui dure entre 10 secondes et une minute en général .

Les temps opératoires (1 et 2 ) sont indolores grâce à une anesthésie locale préalable par instillation d’anesthésique local ( gouttes ). Les suites opératoires sont douloureuses mais un traitement antalgique ou une lentille de contact provisoire permettent une gestion correcte de la douleur . La récupération visuelle est de l’ordre de une à deux semaines . Cette technique de PKR est plus volontiers réservée aux défauts optiques peu importants .

https://www.safir.org/Video/pkr.wmv

Le LASIK

consiste en la réalisation d’une fine lamelle cornéenne (capot ) superficielle de 100 à 180 microns d’épaisseur et au traitement laser dans l’épaisseur de la cornée . La technique est non douloureuse et la récupération visuelle très rapide . Elle a pour inconvénient la gestion d’un geste chirurgical supplémentaire : la réalisation du capot .

Micro Kératome
Micro kératome avec son anneau de succion.
Caport cornéen soulevé
capot cornéen soulevé
Faiscean Faisceau divergent

En fin de traitement laser , ce capot est repositionné sans sutures . Une vérification de l’adhérence du capot est nécessaire quelques minutes après la fin de la procédure chirurgicale. Actuellement il est possible de faire la découpe cornéenne au laser femtoseconde, diminuant ainsi le risque de panne mécanique.

https://www.safir.org/Video/lasik.wmv

Le LASEK

Consiste en la réalisation d’un capot épithélial , (plus superficiel que pour le Lasik ) sous lequel l’émission laser se fera . La réalisation est délicate et nécessite en fin d’intervention la pose d’une lentille de contact pour permettre l’adhésion de l’épithélium .