Large Field of View Corneal Epithelium and Bowman’s Layer Thickness Maps in Keratoconic and Healthy Eyes

Niklas Pirchera, Florian Beerb, Stephan Holzera, Andreas Gschließera, Ruth Donnera, Michael Pircherb, Christoph K. Hitzenbergerb, Gerald Schmidingera, Jan Lammera,,

AJO Janvier 2020

 

Objectif

Évaluer les différences d’épaisseur de l’épithélium (ET) et de la couche de Bowman (BLT) entre les yeux kératoconiques et les yeux sains.

 

Méthodes

47 patients (1 œil étudié chez chaque patient soit 47 yeux) atteints de kératocône (KC) et 20 sujets sains (20 yeux) ont été inclus. Les mesures de l’épithélium cornéen et de la couche de Bowman ont été effectuées à l’aide d’une tomographie à cohérence optique sensible à la polarisation (PS-OCT) conçue sur mesure avec une optique à balayage conique. Des cartes cornéennes comprenant l’épaisseur épithéliale et de la couche de Bowman ont été calculées sur un diamètre de 11mm. Les principaux résultats ont été les mesures moyennes de l’ET et du BLT de 25 secteurs ; les secteurs les plus minces (minET, minBLT) et les plus épais (maxET, maxBLT) ont été évalués. Les rapports entre les secteurs les plus minces et les plus épais (R1) et entre l’ET moyenne et la TLB moyenne du quadrant temporal inférieur/du quadrant nasal supérieur (R2) ont été calculés (R1ET, R1BLT ; R2ET, R2BLT). L’analyse de la courbe ROC a été utilisée pour évaluer la puissance diagnostique des différents paramètres statistiques.

 

Résultats

Dans les yeux sains les cartes d’ET étaient lisses alors que les yeux KC montraient un aspect en « donuts ». Les cartes BLT des yeux sains avaient une apparence lisse alors que celles des yeux porteurs d’un KC montraient un aspect très irrégulier. Les valeurs les plus élevées de l’aire sous la courbe ont été trouvées pour le secteur le plus mince de la carte de la TLB, le R1ET et le secteur le plus mince de la carte de l’ET.

 

Conclusions

L’imagerie PS-OCT permet de visualiser des différences significatives de l’épithélium cornéen et de la couche de Bowman sur des cartes en face couvrant presque toute la surface cornéenne. Les profils ET et BLT pourraient montrer clairement leur importance diagnostique pour distinguer les yeux kératoconiques des yeux sains.